COM4, agence de relations médias située à Nantes vous accompagne dans votre démarche de communication.

Chantier - Maf Atlantique habille l’intérieur du complexe sportif de Romainville (93) de portes vitrées bois résistant au feu dans le cadre de sa transformation

Le complexe sportif « multisport » (boxe, musculation, tennis, squash, danse) Paul Baldit à Romainville (93), en pleine transformation, est sur le point d’être livré. MAF Atlantique a été choisie pour la partie réaménagement d’un ancien logement de gardien en pôle d’accueil, vestiaires et sanitaires. Autrement dit, il s’agit de gagner du terrain pour apporter plus de confort et d’espace aux sportifs.

 

 

Pour des raisons esthétiques, le cabinet d’architecture, qui intervient sur l’ensemble du projet de transformation, a choisi le matériau bois pour structurer les surfaces vitrées.

 

C’est ainsi que l’architecte décrit le « nouveau » complexe sportif : «De larges baies intérieures offrent de longues profondeurs de champs et lient visuellement les grandes fonctions entre elles comme le hall d’accueil, la salle multisports, la boxe et le club-house.


La grande salle consacrée aux sports collectifs offre aux joueurs et aux spectateurs une vue panoramique sur le parc de l’Ile aux Loisirs et la Plaine de France. Cet établissement a été conçu sous l’influence des belles formes du XIXème siècle, mais aussi sous la rigueur de la conscience environnementale de demain... ».

 

Des compétences reconnues pour des chantiers référents en bois

MAF Atlantique, en impliquant son bureau d’études dans le projet, a assuré la conception et la synthèse des ouvrages sous avis de chantier. L’entreprise a réalisé des menuiseries bois vitrées résistantes au feu, soit 150 m2 de cloisons EI60 et 5 portes E30.

 

La société Vetrotech Saint Gobain, partenaire de MAF Atlantique pour la partie vitrage, a fourni des solutions vitrées de protection incendie (classées 1(B)1 selon la norme EN 12600) qui, grâce à la qualité de leur trempe, sont également capables de résister aux impacts, notamment aux ballons pour ce qui concerne ce projet.

 

Claude Levresse, directeur commercial et technique Vetrotech Saint-Gobain, ajoute que « pour profiter pleinement de l’avantage propre aux solutions vitrées qu’est l’optimisation de la lumière naturelle, nous four- nissons des solutions vitrées (vitrages de la gamme CONTRAFLAM LITE 30, CONTRAFLAM 60-3 et CONTRAFLAM STRUCTURE 60) capables de résister à une exposition aux rayons UV 2,5 fois plus longue que l’exigence normative ».

 

Claude Levresse précise également, à propos de l’intégration de ces menuiseries dans l’architecture globale, qu’ « il s’agit d’une approche résolument contemporaine privilégiant l’apport de luminosité par le biais d’une écoconception architecturale alliant l’utilisation du matériau bois et du verre. Nos équipes technico-commerciales ont travaillé pour la parfaite intégration de nos vitrages dans cet environnement, garantissant l’esthétique désirée, tout en assurant une protection incendie sans faille ».

 

 

A propos du chantier 

Entreprise générale : ETPO 
Architecte : K Architectures 
Superficie : 2343 m2 
Budget global : 9,4 M€ 


 

 

En savoir plus : À propos de MAF Atlantique

 

Lire le communiqué de presse : 

pdficon

 

En images...