COM4, agence de relations médias située à Nantes vous accompagne dans votre démarche de communication.

Les résidences HEURUS à l'heure du déconfinement

La crise sanitaire liée au COVID-19 a demandé à tous les Français de revoir leur mode de vie pendant le confinement.

Les résidents Heurus ont pu compter sur les équipes dirigeantes pour anticiper et, progressivement, prendre les mesures de protection, et aider à mettre en place les nouvelles habitudes de vie pour leur bien-être et leur sécurité.

C’est ainsi que très tôt et avec pour mots d’ordre « bienveillance » et « protection de tous » les Résidences Services Seniors Heurus ont recherché et déployé des solutions dans les établissements grâce à la présence permanente des professionnels. Avec le déconfinement, les précautions restent de mise. Explications.

 

 

Anticipation, transparence et bienveillance : Heurus prend soin de ses résidents et de son personnel

Début mars, le plan bleu a été activé. Depuis le 10 mars, c’est en toute transparence que l’équipe dirigeante d’Heurus communique directement auprès de ses collaborateurs, de ses résidents et de leurs familles. Chaque allocution du Premier ministre comme du Président de la République s’est suivie d’un courrier expliquant les actions mises en place au sein des résidences.

 

Une résidence services seniors Heurus est une solution d’hébergement entre le domicile historique et l’Ehpad. Les résidents sont pour la plupart autonomes et libres dans leurs déplacements, toutefois, certains sont fragilisés ou en perte d’autonomie.
« En temps normal, nous sommes attentifs à la santé de nos résidents et surveillons les épidémies saisonnières par exemple. En ce qui concerne le virus COVID-19, nous avons suivi son évolution, et avons activé notre cellule de crise dès le début. Nous mettons un point d’honneur à préserver la santé de tous sans baisser la garde grâce à nos infirmières qui assurent le suivi médical et la coordination entre les intervenants » explique Karine Bachelier, Présidente Heurus.

 

Le 13 mars, les résidents et leurs familles ont été sensibilisés sur les gestes barrières à adopter et à l’importance de limiter les sorties ou les visites. Et chaque résidence a fermé ses espaces collectifs afin d’éviter la contamination entre résidents. La restauration est livrée gratuitement dans chaque appartement des résidents, leur permettant de conserver un plat équilibré et savoureux.

 

 

Cellule de crise HEURUS : Quel rôle et quels acteurs ?

La cellule de crise est constituée de Karine Bachelier, Présidente, l’infirmière référente du siège, la Direction des Ressources Humaines en lien avec les Directrices des résidences et la Directrice marketing et développement commercial.
Au quotidien, cette cellule évalue les informations transmises par le Ministère des Solidarités et de la Santé afin de prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des résidents comme des collaborateurs Heurus.
Elle échange également avec le Professeur Gilles Berrut* sur les bonnes pratiques et les mesures sanitaires pour mieux contenir l’épidémie.
*Le Pr G. Berrut est Chef du Service Gériatrie du CHU de Nantes, fondateur du Gérontopole Pays de la Loire.

 

 

La présence permanente des salariés en résidence permet un soutien maximum aux résidents en période de fragilité ainsi que la mise en place de nombreuses actions afin de continuer à les stimuler pour préserver leur autonomie : livraison des courses, du pain, du journal, appels téléphoniques...

« Depuis la fermeture des résidences le 16 mars, nous faisons en sorte de limiter l’isolement de nos résidents. Avec toutes les précautions nécessaires les équipes les visitent 2/3 fois par jour, les appellent, leur apportent les emails imprimés de leurs familles... Dans chacune des résidences il y a un planning de visioconférence pour que les personnes qui ne sont pas équipées d’outils numériques continuent d’échanger avec leurs proches. Enfin nous avons mis en place une enquête auprès de nos résidents pour connaître leur moral et lancé « La Gazinette Heurus » qui apporte chaque jour des jeux, des exercices de sport ou des idées cuisine. Enfin nous continuons à fêter les événements (anniversaire, Pâques...) avec chaque résident et nous avons organisé un concert à l’air libre dans la résidence de Trélazé » poursuit Karine Bachelier.

 

Parallèlement aux mesures prises par les équipes Heurus, une chaîne de solidarité de 60 donateurs a permis de récupérer plus de 1 500 masques (chirurgicaux, tissus, FFP2) avant la réception des masques commandés par la direction. Ainsi, depuis le 21 mars tous les salariés en établissement sont équipés pour garantir la santé et la sécurité de tous.

 

L’annonce de la possibilité des visites aux familles fut une belle nouvelle pour les résidents. Depuis le 24 avril, l’organisation et la bienveillance des équipes permettent aux familles de se retrouver. Planning des visites, charte de responsabilité du visiteur, mesures barrières et port du masque obligatoire sont autant de précautions prises pour les résidents et le personnel. Depuis la réouverture des résidences le 11 mai, les consignes restent les mêmes afin de protéger tout le monde.

 

 

Les directrices des résidences Heurus parlent de leurs aînés

Grâce aux équipes qui font preuve d’engagement, de bienveillance et de chaleur humaine auprès de nos résidents, tout cela est possible.
« Nous vivons une situation exceptionnelle et grâce aux équipes Heurus présentes 24h/24, nos résidents ont moins ressenti l’isolement et ne sont pas touchés par le virus. Je les remercie chaleureusement » conclut Karine Bachelier.

 

Valérie Ali Dra, directrice de la résidence Olympe à Loudéac

« Nos résidents apprécient beaucoup La Gazinette Heurus et sont reconnaissants que nous ayons maintenu les petites attentions comme pour Pâques ou le 1er mai. D’ailleurs, nous recevons de nombreux témoignages de soutien. » 

 

Annie Relandeau, directrice de la résidence Steredenn à Nantes

« Nos résidents et leurs familles sont rassurés et heureux du lien que nous maintenons au quotidien, que ce soit pour le suivi de leur santé ou l’organisation de RDV en visio avec leurs proches qui sont une bouffée d’air frais ! » 

 

Aline Vives, directrice de la résidence Blanche de Castille à Trélazé

« Depuis que les visites sont autorisées, les résidents sont ravis de pouvoir se rendre au jardin pour voir leurs proches. Le dispositif des visites (charte de responsabilité, mesures barrières et port du masque) est compris de tous et continue d’être appliqué.»

 

 

Enquête « isolement » HEURUS du 6 avril auprès des résidents

  • 60% des résidents ont répondu (soit 85 résidents)

  • 94% sont en contact avec leurs proches

  • 76% des résidents bénéficient d’un espace extérieur privatif (balcon, terrasse)

  • 45% d’entre eux disposent d’un ordinateur ou d’une tablette

  • 95% des résidents ont un téléphone, dont 19% équipés d’une camera pour réaliser un appel visio
  • 89% des résidents lisent la gazette quotidienne Heurus, spécialement mise en place

 

TOP5 des activités : télévision, échanger avec les proches et amis, mots fléchés et autres jeux de réflexion, lecture de magazines et de romans.

 

L’avis du Professeur Gilles Berrut

« C’est une bonne idée que Heurus ait mis en place une enquête pour connaître le moral de ses résidents. Bien que difficile pour tous les Français, la situation est encore plus compliquée pour les personnes âgées. En effet, même si elles comprennent l’importance du confinement, elles peuvent très vite ressentir l’isolement. Ces personnes, souvent fragilisées ou en perte d’autonomie, ont besoin d’être stimulées et rassurées au travers d’échanges et d’activités.»

 

 

pdficon

 

 

En images