COM4, agence de relations médias située à Nantes vous accompagne dans votre démarche de communication.

Sponsoring voile - Laurence Renévot & Cécile Laguette : deux femmes à la barre

Pour la 4e année consécutive, le partenariat entre Cécile Laguette et Eclisse France est plus que jamais fédérateur. Le lien entre la skipper et le fabricant spécialiste des châssis à galandage a permis de regarder « ensemble vers l’horizon » dans un contexte où « prendre le large » n’était pas la première direction envisagée. Les projets et objectifs 2020 sont certes adaptés au contexte actuel mais ils restent bien présents.

 

 

Regarder ensemble vers l’horizon...

« Qui aurait cru que la voile aurait aussi permis de rassembler l’équipe Eclisse pendant le confinement ? Nous, qui croyons aux valeurs de ce sport, qui suivons les courses de Cécile et adorons échanger avec elle sur son métier, avons découvert une nouvelle façon de la soutenir. » explique Laurence Renévot, Présidente Eclisse.

 

Durant le Covid-19, Cécile Laguette, qui a l’habitude de faire face aux imprévus sur mer, a participé à la Solo Maître Coq, puis à la « Grande Evasion » sur Virtual Regatta. Du jeudi 19 mars 13h au samedi 21 mars après- midi, une transat entre La Rochelle et Curaço dans les Antilles néerlandaises a réuni des skippers de renom ainsi que le grand public, en conditions réelles (de jour comme de nuit).

Ainsi, les collaborateurs Eclisse ont eu l’occasion de prendre en main virtuellement un Figaro Bénéteau et de visualiser le métier de Cécile en y participant : changement de voiles, optimisation de la route du bateau en fonction de la navigation et de la météo sur toute la durée de la course.

 

« En temps normal, nous suivons Cécile lors de ses regates sur l’écran de télévision en salle de pause, par des sms entre deux étapes et les réseaux sociaux. Dans ce contexte particulier du Covid-19, je suis ravie de l’engouement de mon équipe pour suivre Cécile et se retrouver, cette fois-ci, en ligne. » poursuit Laurence Renévot.

 

 

WhatsApp Eclisse Voile

Sur 22 collaborateurs, 14 se sont inscrits sur le groupe Eclisse Voile. Pourquoi ? Ce groupe WhatsApp a permis au départ d’aider à la configuration individuelle des bateaux pour La Solo Maître Coq virtuelle. Ensuite, il a permis d’échanger sur la navigation et la météo. Une fois l’ensemble ajusté et la regate en ligne commencée, chacun échangeait sur ses positions, riait, se taquinait, et surtout donnait des nouvelles dans la vie en général ! L’occasion de se retrouver tout en gardant l’esprit Eclisse familial.

 

 

Quant à Cécile Laguette, elle s’est organisée au mieux pour poursuivre sa préparation pointue dans les meilleures conditions possibles. C’est proche de son bateau, chez elle, qu’elle a poursuivi sa préparation physique (crossfit, course à pieds, yoga... ) mais pas que : échange entre coureurs sur les réglages du bateau et travail sur la polaire de performance, étude approfondie des parcours de courses avec des routeurs / météorologues.

 

« Comme d’habitude, je vais de l’avant et je m’adapte. Il y a toujours des choses à faire lorsqu’on est à terre. Les vents, les courants, les effet de site... sont des éléments tellement complexes qu’il est possible de les étudier continuellement. Je mets mon temps à profit pour travailler ces sujets et continuer ma préparation. Je ne suis surtout pas en mode vacances, je dois être prête à retourner sur l’eau au plus tôt. » confie Cécile Laguette, skipper Eclisse France.

 

 

...tout en gardant le cap des objectifs pour 2020

L’année 2019 a été marquée de découvertes : nouveaux locaux pour les équipes d’Eclisse France et, nouveau bateau pour la skipper d’Eclisse. C’est le caractère, la personnalité et les compétences qui permettent à Laurence Renévot et Cécile Laguette de garder le cap sur les projets respectifs en 2020, après une pause sanitaire.

 

« Le déménagement m’a permis de prendre les rênes de l’entreprise. Diriger à deux n’est pas forcément évident. J’ai trouvé ma façon de faire, ma voie et ma touche personnelle pour poursuivre le développement de l’entreprise initiée par mon père.
Les défis 2020 pour Eclisse sont de continuer à investir pour améliorer la façon de travailler (logiciel, machines pour l’atelier...). En effet, depuis le déménagement, Eclisse ne manque pas d’idées pour optimiser et faciliter l’environnement de travail. Certes, le contexte du Covid-19 a mis en suspens les projets mais ils ne demandent qu’à repartir. » confie Laurence Renévot.

 

C’est dans un moment comme celui-ci que la force d’un dirigeant - masculin ou féminin - est mise à l’épreuve. Qu’il s’agisse de Cécile ou de Laurence, chacune, au travers de sa vision globale, son sens de l’organisation, sa rigueur, sa volonté, sa confiance dans son équipe, insuffle la voie et garde le cap pour les projets.

 

« L’année 2019 a été rythmée par le nouveau bateau : le Figaro Bénéteau 3. Une saison particulière suite aux problèmes mécaniques dûs à la jeunesse du bateau et au nouvel apprentissage. Ces imprévus ont eu, forcément, un impact important sur les résultats sportifs. Mais le Figaro 3 est un bateau puissant sur lequel on prend du plaisir à naviguer. Il va vite. Nous avons plus de voiles qui permettent de mieux exploiter les conditions météorologiques.
Mon objectif pour 2020 ? La performance. J’y ai beaucoup travaillé cet hiver. L’année dernière n’était pas représentative. J’ai hâte de retourner sur l’eau et de retrouver la compétition sportive ! » conclut Cécile Laguette.

 

 

Les courses de Cécile Laguette pour 2020

Le planning des courses a pour objectif de préparer La Solitaire du Figaro :

  • Du 13 au 22 mars > La Solo Maître Coq (reportée)
  • Du 2 au 5 avril > La Solo Guy Cotten (reportée)
  • Du 8 au 14 juin - Le Havre Allmer Cup
  • Du 18 au 27 juillet - La Drheam Cup 
  • Du 30 août au 20 septembre - La Solitaire du Figaro

 

 

A propos d'Eclise France

pdficon

 

 

En images...